Crêt de la Goutte

25/01/2018, par Paul

Le Crêt de la Goutte (dépassement de vitesse).

 

La météo annoncée localement pour Menthières est bonne en  cette journée du jeudi 25 janvier 2018. Il doit y avoir du soleil, même si en fin de journée le ciel doit se couvrir de mauvais nuages. Par contre le vent est annoncé avec une vitesse comprise entre 26 et 74 km/heure. Nous misons sur une valeur moyenne de l’ordre de 50 km/h. Les randonneurs du GFB partent donc de Menthières avec du soleil, une température de quelques degrés (1 à 3 °c) pour marcher sur une neige gelée et dure. L’adhérence avec nos raquettes est très bonnes et nous choisissons les chemins les plus courts donc les plus pentus pour rejoindre « La charnaz ». En sortant de la forêt , vers une altitude de l’ordre de 1400 mètres, le vent nous retient un peu plus fort et doit bien atteindre par rafales les 50 à 60 km/h. Ca  va très bien, en recherchant un peu d’abri grâce à la forme du terrain nous atteignons le Crêt de l’Eguillon. Les rafales de vent se renforcent encore un peu, les capuches se resserrent, les bonnets s’enfoncent sur les têtes. Mais le moral de tous reste toujours au beau fixe. Nous définissons la route à suivre pour se mettre au maximum à l’abri dans les anfractuosités du terrain et atteindre la côte 1593 m juste avant le dernier effort pour se trouver au Crêt de la Goutte. En arrivant à ce point 1593, il n’y a plus d’abri et le vent nous joue des tours, des bonnets s’envolent, des bouteilles d’eau également  puis c’est au tour d’une paire de lunettes d’être extraite de dessous une capuche et de disparaître dans la nature. Impossible de réaliser une photo, lâcher un bâton et il disparaitrait, ôter un gant n’est pas envisageable non plus, alors nous nous passerons de ce beau point de vue. Heureusement les sacs nous lestent sinon il serait très difficile de rester debout. Le demi-tour est rapidement effectué pour une descente au plus vite afin de nous mettre à l’abri de ces rafales de vent qui dépassent très certainement les 100 km/h.  Nous pique-niquons à l’abri près du chalet de Varambon, il ne fait toujours pas chaud alors nous faisons très vite pour manger. Direction « La Charmante » puis le bois de Boge, dans lequel e vent ne pénètre pas, puis « Chez Les Carry » et nous retrouvons nos voitures près des captages d’eau de Menthières. Direction le bar-tram de Confort pour une bonne boisson chaude qui remettra toutes les idées en place.

Distance de la randonnée de l’ordre de 13 km avec une dénivelée de 760 mètres.

Remarque le vent est une caractéristique très souvent présente dans ce « Grand Crêt d’Eau » et il faut absolument éviter la zone de biotope dans laquelle les randonnées hivernales sont rigoureusement interdites.

© Grand Fond Bressan 2015-2018 - Création Nitrique Concept