Randonnée Abbaye de Sélignac

20/12/2018, par Paul

Randonnée vers l’abbaye de Sélignac

Jeudi 20/12/2018

Ce jeudi 20 décembre peu de randonneurs du GFB se retrouvent au pied de la croix des Angoulures (sommet des esses  de Treffort) pour effectuer la dernière randonnée 2018 organisée par le club. Ils ne sont que 6 à partir vers la grotte de la Cabatanne avec  un peu de soleil et une température au-dessus des moyennes saisonnières, de l’ordre de 5 à 6°. Puis c’est la descente abrupte vers Chavannes que nous rejoignons via Duhys. Ca rallonge un peu, qu’importe nous avons le temps.

Maintenant nous sommes au pied du collet de Chavannes, aussi dénommé « le chemin du facteur », l’allure diminue. La sente est raide, environ 40 à 45%, mais après quelques pauses, nous atteignons le sommet. Un peu de repos avant de descendre vers l’abbaye de Sélignac près de laquelle nous pique-niquons…

Nouveau départ par un chemin aléatoire non tracé en direction de Combarnaud. A nouveau la montée est rude, mais nous avons dorénavant l’entraînement nécessaire. Ensuite, un peu de descente en direction de la ferme des Pies et à mi-chemin nous restons au niveau 400 d’altitude environ pour rejoindre une petite grotte près d’une résurgence indiquée « L’eau secrète » avant de retourner à Chavannes puis Duhys. Notre objectif suivant est le mont « Le Crêt » par le bois de la Crosette. Le début du chemin est bien, pas très large mais facilement praticable. Et tout d’un coup plus rien sauf du buis, du buis, du buis, encore du buis, toujours du buis, et dans tous les sens. Tant pis nous avons repéré la direction, nous continuons à travers ces taillis de plus en plus serrés…..

« Mon sac est accroché, je ne peux plus avancer »,

« ces ronces sont inextricables, il faut effectuer un détour, et m…. »,

 « je suis coincé entre 3 buis, je ne peux pas m’en tirer seul »,

« toute cette mousse qui sent la pourriture et qui nous salit »,

voilà quelques expressions prises sur le vif pendant l’heure que dura notre montée. Puis, enfin, c’est la descente vers Montmerle avant de remonter par un vrai chemin de petite randonnée (PR) vers la croix des Angoulures. Il fait nuit, heureusement la lune illumine cette fin de parcours, quelques photos avant de ranger cette sortie dans nos « aventures GFB ».

Au total, 22 kilomètres pour 1200 mètres de dénivelée. A éviter le bois de la Crosette et préférer la montée directe, plein sud depuis l’intersection avec la D936.

© Grand Fond Bressan 2015-2019 - Création Nitrique Concept