Randonnée à Dancia

10/01/2020, par Paul

DANCIA le jeudi 9 janvier 2020

La reprise est là pour 15 randonneurs du GFB. Evidemment, ce ne sera pas la sortie « raquettes » prévue sur le plateau du Retord. Il n’y a pas de neige. Il ne faut pas recommencer directement par une sortie dans les Alpes, ce serait un peu difficile. Donc, retour à la randonnée pédestre par une virée dans le Jura au départ de Dancia.

Chacun a la carte en main pour suivre le cheminement prévu. Tout va bien, il fait beau, il ne fait pas froid, le soleil commence à poindre. La terre n’est pas gelée et comme il y a eu beaucoup d’eau ces derniers jours, le terrain est un peu glissant. Qu’importe les marcheurs les plus affutés partent d’un bon train, rien ne les ralentit. Même pas le « A GAUCHE » lancé depuis l’arrière de la troupe. Tant pis, nous continuons tout droit, c’est le premier changement de direction par rapport au tracé prévu.  Nous avançons, nous avançons jusqu’au moment où les cartes sortent des poches.

-Tu crois qu’on est là ?

-Je ne sais pas, nous sommes descendus, et en principe il n’y avait que de la montée ce matin.

-Alors, on est où ?

-.........Rien ne sert de courir, il faut réfléchir à point ! … Maintenant, je passe devant…

C’est reparti. Nous voilà  juste au pied du signal de Nivigne. Il suffit de monter de quelques 150 mètres de dénivelée sur une distance relativement courte de l’ordre de 300 à 400 mètres. Oui, c’est très rude,  le terrain est glissant, heureusement les buis sont solides et permettent à tous d’atteindre le pied de la roche sans trop de difficulté. Un peu de repos avant de longer la paroi pour la contourner et rejoindre le chemin de crête qui nous mène directement au signal de Nivigne.

Nous continuons pour passer au-dessus de la grotte à l’Ours puis au puits de Nivigne.Le vent du sud se lève. Nous descendons vers  Ceillat lorsqu’une elle étendue herbeuse bien abritée nous tend les bras. Nous pique-niquons donc à cet endroit.

Maintenant, il nous faut rejoindre « Les Buclées ».  C’est au jugé que nous le faisons. Voilà Les Seiglières puis Chavuissiat le Grand. Il reste encore une bonne montée vers Cuvergnat, légère descente et ensuite après la station d’épuration remontée vers  « Sur les Bois » et longue descente vers Lassera à travers un champ très ouvert et agréable.

Viennent ensuite Dalle, Pouillat et sa belle petite chapelle puis c’est Dancia. Il est un peu plus de 17 heures. Nous avons parcouru environ 25 km pour une dénivelée de 1000 mètres très approximativement. A la semaine prochaine!

© Grand Fond Bressan 2015-2020 - Création Nitrique Concept