Randonnée Artemare

21/02/2020, par Paul

Randonnée à ARTEMARE le 20 février 2020.

En ce milieu de février, je vais encore me répéter, la neige n’est toujours pas là, si ce n’est pour blanchir quelques sommets d’une très fine pellicule blanche. Toujours est-il que 16 randonneurs du GFB sont présents sur le parking Grosfilex pour organiser le covoiturage en direction d’Artemare. Il fait beau, la température est basse et avec le soleil elle devrait remonter.

Tout va donc bien. Nous garons les voitures près du camping du village et nous commençons par suivre en direction du sud le ruisseau Séran. Notre premier arrêt se fait à l’entrée de la réserve du Fierloz (plateau calcaire à lapiaz qui offre un magnifique panorama sur les paysages du Bas-Bugey : le Grand Colombier, les marais de Lavours, la cascade de Cerveyrieu). Premier temps, nous montons voir la statue de la vierge qui domine le village d’Artemare puis nous poursuivons jusque sur le plateau de lapiaz. Les roches sont mouillées et sont glissantes, il nous faut être prudents, comme d’habitude. Puis nous prenons la direction de Massignieu. Au loin, nous apercevons la cascade de Cerveyrieu. Elle est très fournie, quelle quantité d’eau, déjà le bruit de la chute se fait entendre. Nous arrivons au point de déversement de la cascade, la vue sur l’ensemble du Bas-Bugey est splendide. Nous en profitons un long moment. Puis, nous nous engageons pour longer le Séran et atteindre les marmites de Géant, près desquelles nous pique-niquons. Nombre de ces marmites sont cachées au vu de la quantité d’eau présente, ça ne fait rien, l’endroit est magnifique.

Nouveau départ pour rejoindre Vieu, au sud-est de Champagne en Valromey. La marche est très tranquille, le groupe semble vouloir profiter du soleil printanier qui nous réchauffe bien. Nous traînons encore un peu près de la fontaine de la Doue. Arrive maintenant la source du Groin. L’eau est verte, transparente et très abondante. Son niveau dépasse le haut de la grotte de sortie d’une dizaine de mètres de hauteur et donc nous ne pouvons pas la voir.

Après ce petit détour, nous reprenons la sente en direction de Vaux Maurets puis La Plante Carrier, Pont et son gouffre du Diable dans lequel il y a encore une fois beaucoup d’eau. Un petit détour pour monter voir la statue de la Vierge qui domine le village. Maintenant c’est le retour vers les voitures. Nous nous quittons après avoir trinqué à la santé de tous.

Randonnée de l’ordre de 18 km pour 650 mètres de dénivelée accessible à tous. Ce circuit possède plusieurs passages non balisés. Le parcours le long du Séran peut être un peu glissant à cause du terrain gras en fonction de la météo.

© Grand Fond Bressan 2015-2020 - Création Nitrique Concept