Randonnée vers Planachat

373.jpg
08/10/2020, par Paul

Randonnée à PLANACHAT-HAUTEVILLE

Jeudi 8 octobre 2020

Le groupe des marcheurs du GFB est pratiquement au complet pour la randonnée organisée à partir du lac des Lésines. Nous sommes 20 sur le parking de Grosfillex pour organiser les voitures  en covoiturage et rejoindre Hauteville-Lompnes. Jusqu’à Hauteville tout va bien, ensuite ce sera plus aléatoire, le plan d’eau des Lésines n’étant indiqué nulle part et certains GPS ne l’ont pas référencé. Nous avons de la chance et l’atteignons en ordre dispersé avec quelques  15 minutes de retard...… Pour reprendre les choses bien en main, nous commençons par boire un café puis manger quelques petits gâteaux. Notre guide nous secoue et décide de donner le départ. Nous prenons donc le premier chemin sur notre gauche. Ce n’est pas le bon. Donc nouvelle sente et, c’est la bonne. Remarquez bien, il n’y en avait pas d’autre. Tout va donc bien. Nous devons maintenant traverser le marais. Malheureusement, des travaux sont en cours et le cheminement est interdit. Nous devons par conséquent continuer jusqu’à Vaux St Sulpice, le traverser et revenir sur Comaranche-en-Bugey. Tout va bien, aucun retardataire, ceux qui s’isolent quelques minutes rejoignent le serre-fil sans difficulté. Ca discute, ça discute, encore et encore, à tel point qu’au bout de plusieurs centaines de mètres, quelqu’un fait remarquer que nous nous dirigeons vers le sud  alors que nous devrions aller vers l’est. Donc, demi-tour et puis la vue de l’église nous rassure. Nous sommes déjà passés par là il y a 4 ans et la sente vers Planachat démarre le long de cette église. Nous sommes sauvés! Par contre, ça monte dur et pour un bon moment car nous prenons le tracé de l’ancien téléski de Planachat. Enfin, un peu après 12 heures nous atteignons la tour de télécommunication de Planachat. Superbe vue sur la chaine des Alpes ! Il est temps de pique-niquer. Tout se passe bien, personne ne s’égare entre les entrées, les plats, les fort nombreux desserts et les différents cafés.

Il est temps de repartir vers la ferme Guichard. Il y a des indications, tout va donc bien… Zut ! Encore un croisement, plusieurs chemins, lequel faut-il prendre? Discussion, cartes à l’endroit, cartes à l’envers, c’est là, non ce n’est pas ce chemin… Finalement, nous trouvons la bonne direction. Voici la croix qui surplombe le « Trou de la Marmite ». Plein de confiance, nous suivons le chemin qui longe la route. Il est en fort dévers. Il se rétrécit, devient encore un peu moins confortable, le dévers de plus en plus sévère et finit par se terminer. Voie sans issue !!! Nous faisons demi-tour, rejoignons la croix et prenons sagement la route pour quelques centaines de mètres avant de replonger vers le ruisseau de Mélogne que nous traversons sans difficulté et continuons sur Turluru puis Cormaranche. Un peu de route bitumée pour rejoindre le marais de Vaux et enfin le point nord du plan d’eau des Lésines où nos voitures nous attendent sagement.

Le pot de l’amitié est pris dans le centre d’Hauteville avant de revenir sur nos logements.

Cette randonnée ouverte à tout marcheur, sans difficulté technique s’étale sur un peu plus de 20 kilomètres pour une dénivelée de 700 mètres.

© Grand Fond Bressan 2015-2020 - Création Nitrique Concept