Le Rocher de La Falconnière

01/10/2021, par Paul

Randonnée du jeudi 30 septembre 2021.

En route pour le rocher de La Falconnière

17 randonneurs du GFB se sont donnés rendez-vous au parking de covoiturage Grosfillex avant de se diriger à Serrières tout à côté de St Rambert en Bugey. Cependant le petit mémo annonçait une randonnée quelque peu difficile. Evidemment, il faut le reconnaître, nous sommes des randonneurs aguerris.

Le départ de Serrières est un peu poussif, nous suivons, pas très longtemps, la route en sens opposé à notre destination. Mais quelques unes veillaient. Alors demi-tour pour emprunter la route du moulin. Tout va bien dorénavant. Puis, plus aucune indication sur le terrain, des travaux forestiers sont passés par là. Nous montons, nous montons, toujours sur une sente pas très fréquentée. Puis, un croisement que personne ne remarque et la sente nous conduit sur un pierrier que nous traversons avant d’arriver à un terminus. Il nous faut faire machine arrière. Mais quelqu’un aperçoit un chemin en contrebas. Nous décidons de le rejoindre. Beaucoup de fessiers se souviennent que la descente était raide et instable.....et le chemin, en réalité inexistant. Ce n’est pas grave, nous prenons un peu plus loin la montée dans la direction Sud,Sud-Est et nous retrouvons enfin le croisement loupé lors de notre premier passage. La sente est meilleure mais toujours aussi raide et en dévers. La ravine aussi nous défie, nous restons tous très attentifs pour nous-mêmes et pour les autres. Un câble permet de sécuriser notre avancée alors que nous atteignons le haut du rocher de La Falconnière.

La vue sur Serrières et la vallée de St Rambert est superbe. Nous avançons dorénavant à plat et sous un beau soleil. Puis une descente assez tranquille pour passer près du gouffre de Lent puis de la source captée des « Cheneviers ». Nouvelle montée par un bon chemin jusqu’à proximité du « Creux de Lent » puis de la croix de la Montagne.

Une descente un peu raide nous appelle pour arriver à une clairière qui jouxte Le Vachat. Nous y pique-niquons tranquillement sous un beau soleil et en compagnie d’un troupeau de jeunes vaches.

C’est reparti. En route vers Blanaz. Tout d’abord, un pont permet d’enjamber le ruisseau « La Caline », puis notre traversons le ruisseau de Grinand avant d’apercevoir le hameau « Granges d’Ebouaz ». Toujours tranquillement, nous traversons Blanaz, passons à côté de son cimetière puis rendons visite à la statue de la Vierge qui domine le village. Un petit sentier peu confortable permet de rejoindre une petite route que nous abandonnerons un peu plus loin pour descendre jusqu’à nos voitures.

Maintenant, il est l’heure du verre de l’amitié. Il ne se fera pas, non que l’amitié ait disparue du groupe, seule l’impression du manque de temps a réalisé sa démoniaque besogne.

Balade d’environ 18,5 kilomètres pour 760 mètres de dénivelée à ne pas faire par temps de pluie, à réaliser avec beaucoup d’attention et à réserver à des randonneurs « aux pieds sûrs ».

© Grand Fond Bressan 2015-2021 - Création Nitrique Concept