Randonnée au Salève

05/11/2021, par Paul

Randonnée sur le Salève_ Le Grand Piton

Jeudi 4 novembre 2021

9 randonneurs se sont retrouvés au parking Grosfillex ce 4 novembre à 7h 15 pour se rendre à Vovray-en-Bornes au sud du Salève. Le temps est froid, environ 1°, le soleil brille alors que nous nous garons sur l’aire aménagée près du cimetière de Vovray. Vers 8h45, nous partons en direction de Rogin, la pente est déjà sévère, heureusement  ça nous réchauffe. Et même beaucoup, ainsi nous devons enlever rapidement une couche de vêtement. Nous prenons de l’altitude et par conséquent perdons des degrés de température. Peu après la source des communes, la neige est présente sur le sol, juste de quoi blanchir le paysage et nous permettre d’imaginer nos randonnées à raquette de l’hiver qui commence à se présenter.

Voici le « Roc du Château » puis la table d’orientation. Quelques nuages masquent la vue sur les Alpes. Nous pouvons tout de même imaginer plusieurs sommets comme Le Parmelan, les Dents de Lanfon et la Tournette ? C’est splendide ! Poursuivons en direction du Chalet du Plan. A priori, il n’y a pas de sentier qui permette cette liaison. A nous de prendre le cap et de nous diriger dans la bonne direction.Nous y sommes, il ne reste plus qu’à rejoindre le Plan du Salève que nous apercevons. C’est le sommet, nous somme entourés de neige, le soleil est là mais un peu de vent nous pousse à poursuivre à travers les prairies blanchies en direction du nord-ouest. Nous retrouvons le départ d’une sente qui nous élève à travers bois jusqu’au pied du « Petit Piton » puis du « Grand Piton ». Là, nous nous réchauffons grâce à un très bon verre de vin chaud. La neige commence à tomber, heureusement assez froide pour ne pas coller à nos vêtements et ne pas nous mouiller. Au sommet, nous apercevons à travers les flocons la « Tour Bastian » et aucune vue n’est offerte à nos yeux.

Nous redescendons rapidement, le sol mouillé commence à devenir très glissant. Quelques chutes sans gravité se produisent. Puis nous atteignons à travers bois, le lieu-dit « La Thuile ». Il neigeote encore. Trois grands bâtiments se présentent à nous. Parmi eux, il y a un abri équipé pour les randonneurs de passage. Il est le bienvenu. Il est prévu pour neuf, ça tombe bien, nous sommes neuf. Nous mangeons à l’abri sans traîner car la température est relativement fraîche malgré la bonne humeur qui règne.

En sortant le soleil est revenu, nous avons une très belle vue sur Genève et le lac Léman et même, tout là-haut sur le « Grand Piton » où la vue s’est dégagée. Cependant, nous n’envisageons même pas d’y remonter et poursuivons sur  « Les Convers », puis « le Vouarger et « la Grande Montagne ». Une petite hésitation sur la lecture de carte nous impose un détour  près du chalet de La Brande.

Peu importe, nous rejoignons « L’Iselet », chalet en cours de réaménagement, puis nous passons au pied de la maison «  Les Taris » et à côté d’anciens vergers où pommes et poires tombées à terre n’attendent que d’être ramassées. L’oratoire  de « Le Vernay » nous tend les bras avant de retrouver Vovray-en-Bornes.

Très belle randonnée d’environ 21 kilomètres de distance et de 850 mètres de dénivelée, pendant laquelle la neige a suggéré les futures sorties hivernales de notre groupe du GFB.

Lors du chemin de retour, le sommet d’En Pryse s’est montré recouvert de neige. A prendre en compte pour la sortie prochaine du 18 novembre.

© Grand Fond Bressan 2015-2021 - Création Nitrique Concept